Agns Yubitana

Agns Yubitana

Arawka
ayeke so
yngkdr t la

Arawka

Les Arawaks sauvent
leur langue

Arawka ayeke mbn tk marzo t Amerka. la w nd giriri mngi. L t kdr t la alnd nd na Brezli as na katikti t Venezuela, am z t Karba k.  Me fads, la ngb g  ski bal-ko tngas. la yeke na Guyne, na Surinma, na Gayna, ng na Venezula.  Yng t kdr t la ayeke gue t yko, s s mleng t la ayeke tene n mngi mbn ppe. Agns Yubiana na mb t lo Arawka  t Guyne na t Surinma ahnga n k.  S la kuni b t manda n nzn na ter t kotta zo t la, t manda sng n, t fa n na mleng t la.  Mbn toli t la lo s:

Les Arawak font partie des plus anciennes peuples d'Amrique. Ils taient jadis trs nombreux, et occupaient un vaste territoire allant du Brsil aux confins du Venezuela, couvrant loutes les les des Carabes. Mais ils ne sont plus qu'environ dix milles aujourd'hui. Ils sont en Guyane, au Surenam, au Gayana, et mme au Venezuela. Leur langue est menace de disparition car elle n'est plus trs parle par leurs enfants. Agns Yubitana et ses congrnres de Guyane et du Surinam en sont tout fait conscients. Aussi ont-ils dcid de bien l'apprendre auprs de leurs Anciens, d'apprendre l'crire, et de l'enseigner leurs enfants. Voici un rcit de chez eux:

Konoko helodobo

Hamron ba bita to konoko? To khotabe matho to kodidiobe adkota nonekoabe hama bitin to konoko.

Haran namakoa minkakho nabokonoan uya. Khotabe darhida, kodibiobe moroda. Harhan namakoa nebetka. Li binti ron ibaranbia. Nekheborhin doma dei leitha hama lanimfa. Lsa kiraron nukunba iniabo.

Shokoi to, lishiri leithirafa halika lanfa nukunfa to iniabo. Lishiri loko lunuka to iniabo, lsa thabo to bitotho konoko bithiro. Li binti thikaka to yesere oma. Yesere mithka to binti.

 Shokoya bo, halika baha farun to firotho ikihi?  tha to yesere.

 Khidoantho to, shokoka de. Balonka na aburukunon na eithithifa halika nanfa boroatun farun to ikihi? .

La fort brle

Qui a donc mis le feu la fort? Tous les animaux et les oiseux se  demandaient qui pouvait bien avoir mis le feu la fort?

Alors ils  sont pris de panique. Les animaux dtalent. Les oiseaux s'envolent. Seul le colibri est rst. Parce qu'il est industrieux, il sait ce qu'il va faire. Il se dirige vers une petite mare pour prendre d l'eau.

Bien qu'il ait un tout petit bec, il sait ce qu'il doit faire, apporter de l'eau. Dans son bec il prend l'eau, il l'emporte vers la fort en flames. Le colibri recontre le tatou. Le tatou se moque du colibri.

" Petit comme tu es, comment peux-tu esprer teindre ce gran incendie?" dit le tatou. 

" C'est bien vrai que je suis petit, mais o sont donc  les autres qui pourraient aider  teindre le feu?"